Ralentir

Silence, ça pousse !

De fil en aiguille, je me suis intéressée au fait maison, au minimalisme, au zéro déchet, à la naturopathie etc… et avec du recul, je comprends mieux pourquoi. Ces différents sujets s’inscrivent dans un mode de vie basé sur la simplicité, le bonheur, le bien-être et une autre façon de consommer. Il s’agit de la Simplicité Volontaire, connue également sous le joli terme de Sobriété Heureuse, où l’on développe son autonomie tout en réduisant sa dépendance à l’argent. Et si la combinaison de tous ces concepts nous permettaient de mettre en place une vraie cohérence pour vivre mieux ?

Mais promis je vis normalement, je n’ai pas (encore) de cabane au fond des bois et ma vie est loin d’être ennuyeuse (bien au contraire) !

Dès que l’on commence à s’intéresser à au moins un de ces concepts, c’est comme si l’on plantait une petite graine, qui va germer puis devenir progressivement une plante. Ouais c’est un peu magique 🙂 L’ADN de ma graine : c’est la santé et l’écologie. Et j’ai vite compris que l’on pouvait aussi ajouter à cela, les économies et le bonheur (chouette !).

La toute première branche de ma plante a été la cosmétique maison. Celle-ci a provoqué une petite révolution dans ma salle de bain. Ciao les tubes de crèmes à 30€ et la famille des flacons de gels douche et shampoings alignés sur ma baignoire comme dans un supermarché ! J’ai tout d’abord commencé par réaliser des recettes de crèmes, shampoing solides et autres produits un peu élaborés. Mais je me suis vite rendue compte que j’y passais du temps et que je multipliais les ingrédients pour réaliser mes propres produits ! Je m’étais éloignée de la simplicité que je recherchais… Puis en creusant un peu, j’ai compris qu’avec seulement quelques ingrédients naturels de base, je pouvais réaliser très facilement des produits en 5 min chrono. Et que même parfois, certains de ces ingrédients se suffisent à eux-même 🙂

De cette 1ère petite expérience, est née la 2ème branche de ma plante : le minimalisme. J’ai ainsi commencé par faire du tri, petit à petit, de façon à garder que mon essentiel. Mes achats sont désormais bien mieux raisonnés et je perds beaucoup moins de temps dans les boutiques. Je me sens plus libre et moins pigeon aussi.

Grâce à mes lectures (en guise d’arrosage) d’autres branches ont poussé et vont encore pousser.

Dans cette révolution intérieure, il est important de s’écouter, d’aller à son rythme et aussi de faire certaines choses à sa sauce, selon son mode de vie. On ne peut pas tout changer d’un coup, donc l’idée c’est de commencer par ce qui nous attire le plus. Si on en revient à notre petite plante, il faut lui laisser le temps de bien s’enraciner, pour qu’elle puisse pousser correctement, elle sera ainsi plus forte face aux intempéries. 

Et vous, êtes-vous prêts à planter votre petite graine ? 🙂

Claire

14 Comments

  1. Déborah says:

    Chapeau Claire!! tu nous mets l’eau à la bouche avec ce bel article! une introduction efficace est tellement d’actualité! j’ai moi aussi planté cette petite graine il y a quelques mois et j’ai hâte de lire tes prochains articles qui m’aideront certainement à la faire grandir! Ce qui fait plaisir en tout cas c’est de voir que ce sujet constitue une réelle prise de conscience dans notre génération… a nous de faire bouger les choses!!

  2. Quelle entrée en matière! Vivement la suite 😉

  3. Delphine says:

    Félicitations Claire,
    Je suis ravie d’avoir trouvé une nouvelle personne qui partage le même idéal. Etre heureux tout simplement sans superflus, être sans forcément avoir. Ce sont les petites rivières qui font les grands fleuves et je suis sûre que de plus en plus de personnes iront dans ce sens car il y a une véritable prise de conscience de tout cela. A la maison, une démarche de simplicité et de minimalisme s’est installée depuis 4 – 5 ans dans ce sens. Il y a encore du chemin à faire. J’ai hâte de lire la suite pour avoir de nouvelles idées 🙂

  4. Amélie says:

    Félicitations Claire pour le départ de ce nouveau projet ! J’ai hâte de découvrir ce que tu nous réserves 😉
    De plus en plus de personnes de notre entourage et de notre génération commencent à planter leur petite graine pour reprendre ta métaphore. Pour ma part ça doit faire seulement quelques mois et il est vrai que tu es bien la première à l’avoir fait. Alors je compte bien sur ton avance pour l’utiliser comme mon engrais ! :p
    Gros bisous !

  5. Elodie says:

    Un article qui donne envie de découvrir ton univers tout en simplicité, j’aimerais moi aussi fabriquer mes cosmétiques mais je ne sais pas par où commencer… peut-être as-tu des recettes à partager 😁.
    Ton article fait réfléchir, il est très positif et permet de prendre du recul quand on vit a 100 a l’heure, nez dans le guidon … j’attends le suivant 😋
    Merci !

  6. Audrey says:

    Un premier article plein de poésie que donne envie d’en lire plein d’autres. Maintenant que tu est lancée plus rien ne t’arrête ! J’admire et j’apprends, bravo !

  7. Caroline says:

    Jolis mots, jolies photos
    Bravo!

  8. Flavia says:

    Félicitations !
    Beau message que tu véhicule et auquel j’adhère complètement. J’essaye de véhiculer ces principes.
    Hâte de voir la suite.
    peonies_blossom

  9. Marie says:

    Bravo Claire !
    On essaye déjà un peu. Notre plante est encore toute petite mais la volonté est bien là !

  10. Amandine says:

    Super! J’ai hâte d’en lire d’avantage.

  11. Margot says:

    Belle introduction qui attise ma curiosité !
    BRAVO 🙂

  12. Marie says:

    Félicitations pour ton blog !
    J’ai déjà hâte au prochain article !

  13. Audrey says:

    Félicitations
    Hâte de continuer à te lire
    😘

  14. Sabrina says:

    Top Claire, une très jolie introduction à ton blog qui donne envie d’en lire beaucoup plus !
    Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *