Cuisiner

Purée, j’ai du pot !

Je suis très gourmande, et j’ai toujours eu un (gros) faible pour le sucré. Et en même temps, depuis quelques années je m’intéresse à l’impact que peut avoir l’alimentation sur notre santé. Au grand désespoir de mon homme, j’aime ainsi ajuster des recettes jusqu’à trouver un équilibre entre gourmandise et nutrition. Oui, au grand désespoir car il est cobaye de 1ères versions pas toujours abouties, alors « qu’il suffit de mettre du beurre et plus du sucre » 😄

Depuis quelques mois je me suis intéressée à la pâte à tartiner au chocolat. Et oui, gros sujet ! J’avais l’habitude des versions bio qui, certes ont de bien meilleurs ingrédients que le géant de la tartinade au choco, mais qui sont des bombes de glycémie… Je voyais toujours le sucre en ingrédient n°1 ! La solution était donc de la réaliser soi-même. Avec quand même quelques conditions pour moi : que cela reste simple, rapide à réaliser et avec peu d’ingrédients. J’ai trouvé mon bonheur grâce à des recettes à base de purées d’oléagineux !

Après plusieurs essais, j’ai choisi d’associer la purée de noisettes à la purée d’amandes blanches. Celle-ci apporte une saveur douce et une texture fine et crémeuse, contrairement à la purée d’amandes complètes qui, certes a un goût divin, mais qui est très granuleuse. En goût on est bien sûr différent des pâtes à tartiner classiques, mais j’apprécie beaucoup le côté « vrai », on sent bien la noisette, le cacao et je n’ai pas le palais saturé en sucre.

Voici le dosage que j’ai adopté, après à vous de réajuster si besoin selon vos goûts ! Pour un pot avec couvercle, de taille moyenne (et oui, il ne faut pas non plus en abuser 😁) :

  • 40g de purée de noisettes
  • 40g de purée d’amandes blanches
  • 20g de sucre de coco ou de canne complet
  • 10g de cacao non sucré en poudre

Il suffit de mélanger le cacao avec le sucre, puis d’ajouter les purées. On touille vigoureusement le tout de façon à rendre la pâte bien homogène. Voilà c’est tout 🙂

Petite précision importante : mélangez toujours le contenu des pots des purées d’oléagineux avant de les utiliser car elles ont tendance à déphaser avec l’huile qui remonte.

Cette pâte à tartiner se conserve à température ambiante pendant quelques semaines (si vous tenez tout ce temps 😅).

Quels sont les atouts nutritionnels de ces ingrédients ?

  • Les purées d’oléagineux : elles contiennent de bonnes graisses (après c’est comme tout, il ne faut pas en abuser 😉 ), des protéines végétales et des minéraux (fer, calcium, magnésium, fibres) ! Assurez-vous bien d’acheter des purées qui sont sans sucre ajouté et qui contiennent qu’un seul ingrédient.
  • Le sucre de coco ou le sucre de canne complet. Ils contiennent des minéraux, vitamines et micronutriments, contrairement au sucre blanc qui est raffiné et qui fournit ainsi des calories « vides ». Ces sucres sont riches en arômes et en goût, ce qui permet de diminuer leur quantité dans les recettes. Le sucre de coco à la particularité d’avoir un indice glycémique bas, c’est à dire qu’il va moins faire grimper son taux de sucre dans le sang, qu’un autre. Mais cela reste bien entendu du sucre, il ne faut pas trop en consommer (« le poison c’est la dose » 😉 ).

Bonne dégustation ! N’hésitez pas à me faire vos retours et suggestions sur cette recette 🙂

Claire

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *